Louis-Honoré FRÉCHETTE
1839 - 1908

Depuis les feux de l'aube aux feux du crépuscule,
Le soleil verse à flots ses torrides rayons ;
On voit pencher la fleur et jaunir les sillons
Voici les jours poudreux de l'âpre canicule.

Le chant des nids a fait place au chant des grillons ;
Un fluide énervant autour de nous circule ;
La nature, qui vit dans chaque animalcule,
Fait frissonner d'émoi tout ce que nous voyons.

Mais quand le boeuf qui broute à l'ombre des grands chênes
Se tourne haletant vers les sources prochaines,
Quel est donc, dites-vous, ce groupe échevelé

Qui frappe les échos de ses chansons rieuses ?
Hélas ! c'est la saison des vacances joyeuses...
Comme il est loin de nous ce beau temps envolé !

Juillet

Actualités

[vc_basic_grid post_type=”ids” element_width=”3″ gap=”35″ item=”20337″ grid_id=”vc_gid:1655631345009-5e4540d4-7daa-8″ include=”20782, 20345, 20650, 20872″]

Agenda